Près d’un Français sur trois souffre de reflux gastro-œsophagien. Aussi connu sous le nom de « remontées acides » ou de « brûlant », le reflux désigne la remontée d’une partie des sucs gastriques dans l’œsophage.

La paroi de l’œsophage n’est pas conçue pour résister au même taux d’acidité que celui de l’estomac. Il s’en suit une inflammation de l’œsophage (œsophagite), qui se traduit par des sensations de brûlures et d’irritations.

A terme, cette inflammation peut provoquer des ulcères, des hémorragies, une douleur durant la déglutition (dû à un rétrécissement du diamètre de l’œsophage, ou sténose peptique) ou encore un transformation des cellules de l’œsophage (œsophage de Barrett) qui augmente les risques de cancer de l’œsophage.

Ce trouble a donc des répercussions importantes sur la qualité de vie et peut favoriser le déclenchement de pathologies lourdes. Pourtant, des solutions naturelles existent…

Premièrement, il est fondamental d’éradiquer complètement le tabac et l’alcool, agressant directement la paroi de l’œsophage. Le stress fait également partie des agresseurs les plus redoutables, car il engendre une sécrétion excessive de sucs gastriques.

En ce qui concerne l’alimentation, de nombreuses études ont démontré qu’en faisant des choix alimentaires adaptés (évictions de certains aliments trop gras, trop acides ou trop épicés,  orientation vers des aliments particulièrement anti-inflammatoires…) et en adoptant un comportement alimentaire sain (ne pas manger trop, bien mastiquer…), il est possible d’améliorer nettement le fonctionnement du sphincter œsophagien et de diminuer sensiblement les sensations de reflux.

Une meilleure gestion du stress et une alimentation appropriée vous permettront non seulement d’éviter la prise de médicaments à vie (anti-inflammatoires, traitements bloqueurs d’acidité…) aux effets secondaires non négligeables (fragilisation de la paroi de l’estomac, augmentation des risques d’ulcération, entrave à la digestion, fatigue du foie et des reins…), mais surtout d’améliorer votre état de santé global, votre bien-être et votre vitalité.

Vers quelles solutions se tourner ?

La pratique régulière d'une discipline de relaxation (Yoga, Tai Chi, Méditation, Sophrologie, Massages, Shiatsu, Réflexologie...), visant à mieux gérer le stress au quotidien, vous permettra de diminuer la sécrétion excessive d’acidité gastrique.

La nutrithérapie pourra, quant à elle, vous aider à rectifier progressivement et durablement vos habitudes alimentaires afin de permettre une meilleure digestion, de rectifier l'excès d'acidité dans l'organisme et ainsi d’améliorer votre état de santé et de bien-être.

 

Article rédigé à Antibes par:
Emilie Tasté, nutrithérapeute diplômée en Nutrition Naturelle

Emilie Tasté consulte au Centre des Thérapies Naturelles d’Antibes.

Pour prendre rendez-vous, téléphonez au 06 99 44 04 04 ou au 04 93 67 04 01.

Tarifs : 45 EUR pour une séance ou 35 EUR par séance pour un programme de suivi. Premier bilan gratuit.

 

___________________________________

PERMANENCE TÉLÉPHONIQUE:

Nous sommes joignables du lundi au samedi de 8h00 à 21h00.

Au cas où nous étions déjà en ligne, n'hésitez pas à nous laisser un message, nous vous rappellerons très rapidement.

 

___________________________________

Les informations présentées sur ce site sont basées sur des ouvrages, articles et/ou publications scientifiques. Elles ont pour seule vocation d’informer et de donner des conseils généraux concernant la santé, l’alimentation et l’hygiène de vie (sommeil, gestion du stress, activité physique). Ces informations ne remplacent en aucun cas un diagnostic médical, ni une consultation personnalisée. Si vous souffrez d’un ou plusieurs problèmes de santé, ces conseils sont à appliquer de manière prudente et progressive, en complément de votre traitement médical et en accord avec votre médecin.